Attentat

Attentat

  Nuit d'horreur.. | Page d'accueil | Quo Vadis ? XVII.. 


 

Journal télévisé

France 2

19/07/08

Sixième sujet

 

«  Inquiétant vol dans la base de Corbas, dans la région de Lyon, où lors d’une vérification de routine, la disparition de 28 kilos d’explosifs a été découverte. Une enquête officielle a été ouverte. D’après les premiers éléments de l’enquête, il semblerait que le vol puisse dater d’il y a déjà plusieurs semaines. Les explosifs volés sont des dérivés d’explosifs puissants, de type semtex ou C4. Néanmoins, ce vol est un acte isolé et n’est pas en soi dangereux, les explosifs étant inutiles sans détonateur. Mais cela relance le débat sur l’insécurité en France… »

 

 

 

Journal télévisé

TF1

09/12/08

Troisième sujet

 

«  On apprends la disparition d’une grande partie de l’équipement anti-gaz des pompiers de Paris, dans le 15ème arrondissement de la capitale. La découverte de cette disparition a eu lieu cette après midi, lors d’une intervention anodine. L’équipement était entreposé dans un des camions, dans un compartiment sécurisé. Il n’y a aucune trace de fracture dans le camion, ni d’effraction dans la caserne. Les enquêteurs supposent que le vol ne remonte qu’à quelques jours. En effet, lors de la dernière inspection du matériel, au début du mois, tout était encore en place. Ce vol rassemble plusieurs dizaines de masques à gaz, de protections contre les attaques chimiques et bactériologiques, ainsi que du matériel de détection très couteux qu’il sera difficile de remplacer. Le préjudice subit est estimé à plusieurs milliers d’euro. Selon le capitaine de la caserne, le matériel volé a sans doute été envoyé dans les pays de l’est, où la traçabilité de ce genre d’équipement devient rapidement désuète. Une enquête officielle a été ouverte… »

 

 

 

Journal télévisé

Régional

France 3

04/02/09

Deuxième sujet

 

«  Audacieux vol, découvert ce matin, à la caserne Chanzy, au Mans. Depuis le redécoupage de la carte militaire, décidée par le gouvernement et les différentes restructurations de la caserne depuis juillet dernier, l’armée avait décidée de déporter ses effectifs du Mans, où les installations étaient vétustes, vers la caserne d’Angers. La caserne devait être abandonnée la semaine prochaine. C’est lors d’une vérification du stock de la caserne que les autorités militaires ont découvert la disparition de nombreux détonateurs de toute sorte, allant du détonateur télécommandée à détonateur thermique ou encore de mouvement. Les autorités ont ouvert une enquête officielle. Le ministre de la défense se réserve de tout commentaire mais attends les conclusions de l’enquête en cours avant de se prononcer… »

 

 

 

Journal télévisé

France 2

27/05/09

Premier sujet

 

«  Un vol spectaculaire a eu lieu, hier, dans le Finistère, où quatre camions transportant du gaz très dangereux pour l’homme, ont tout simplement disparus. Les camions et leurs conducteurs étaient attendus vers seize heures dans une usine de l’armée qui s’occupe de traiter ce type de gaz, à Ouessant. La disparition des camions et de leurs conducteurs est d’autant plus étrange qu’un important dispositif de sécurité accompagnait ce type de convoi. Chaque camion était parti de différents endroits, accompagné de deux voitures discrètes et suivant un plan de route prédéfinis. Les autorités ne s’expliquent pas encore ces disparitions. Les voitures qui convoyaient les camions les ont d’abord perdu de vue, puis n’ont pas été capable de retrouver leurs traces. Le gaz dérobé est le Sarin qui est extrêmement dangereux pour l’homme, mais ce qui inquiète les militaires, c’est que ces gaz sont facilement transformables en aérosols mortels pour l’homme. La quantité dérobée est conséquente car le gouvernement a annoncé ce midi le passage en niveau orange du plan Vigipirate. Ainsi, tous les lieux publics sont désormais surveillés, les gares et les aéroports subissent des contrôles encore plus poussés. La gravité de ce vol amènera le chef du gouvernement à se prononcer officiellement dans les heures à venir… »

 

 

 

Journal télévisé

Toutes chaines confondues

14/07/08

EDITION SPECIALE

 

« Sur place, Denis Beaulé, notre envoyé spécial, sur les Champs Elysées, où je vous rappelle qu’il y a quelques minutes encore, des explosions ont eu lieus :

 

-                     Oui, David, je me trouve à six rues des Champs Elysées, le périmètre est bouclé par les forces de l’ordre. Il nous est impossible de nous approcher davantage. Selon le porte-parole de la police, les explosions ont propagé des gaz nocifs, et avec l’aide de l’armée, les forces de l’ordre évacuent le secteur. Les informations nous parviennent au compte goutte mais elles sont toutes alarmistes. Il semblerait que plusieurs engins explosifs aient éclatés il y a quelques minutes, tout au long des Champs, pendant le défilé annuel du 14 juillet. Selon certains témoins, il est question de plus d’une dizaine d’explosions, tout de suite accompagnées de vaporisation de gaz. Partout, c’est l’agitation et la panique. Les services de secours sont débordés, toutes les ambulances s’élancent pour sauver les blessés. Le masque à gaz semble être de rigueur. Malheureusement personne ne peut précisément nous dire ce qu’il s’est passé, mais déjà de nombreuses personnes murmurent le mot attentat. Aucun journaliste ni civil n’est autorisé à dépasser le périmètre… Ah attendez David, nous venons de recevoir une brève note d’information, elle émane porte parole du gouvernement. Je vous la lis directement « Ce matin, lors du défilé, à exactement onze heures, vingt et un appareils explosifs ont sauté sur les Champs Elysées. Ils étaient placés dans les bouches d’égout, tout au long de l’avenue à la même distance d’intervalle. L’explosion de ces bombes ont libérés un gaz toxique encore non identifié mais qui a achevé une grande partie des personnes blessées se trouvant sur l’avenue »… Oh mon dieu ! … « L’action n’a pas encore été revendiqué mais le nombre de mort et de blessé est important. » … Oh mon dieu, c’est pas vrai ! « Le président de la république a été évacué de Paris mais se trouve dans un état préoccupant, ayant été au contact du gaz. Le premier ministre, lui aussi présent ce matin, n’a pas eu la chance de survivre. Le gouvernement et les forces de sécurité française ont immédiatement placé le niveau violet du plan Vigipirate. Tous les habitants de Paris doivent être évacués rapidement. Selon météo France, le fort vent présent pourrait dissiper le gaz nocif dans une trop large zone de Paris. Pour ne prendre toutes les précautions, les habitants sont fortement invités à quitter la capitale toute affaire cessante mais tout en gardant leur calme. » … Mon dieu, David, ma famille était sur les Champs pour le défilé… … …


-           David, je reprends la place de Denis qui ne peut pas poursuivre dans cet état. Je termine de vous lire le communiqué : « En France, il n’y avait pas eu d’attentat depuis plus de dix ans, depuis ceux du RER B survenu le 25 juillet 1995. Malheureusement, il semblerait que cet attentat-ci soit beaucoup plus meurtrier. » … Je reste en direct pour vous raconter pas à pas la suite des évènements. Des militaires sont venus nous donner des masques à gaz. Nous allons rester le plus longtemps qu’il puisse nous être possible. Je voulais néanmoins vous dire que la chose m’est autant difficile, moi aussi, tout comme Denis, j’avais des proches qui assistaient au défilé…

 

-                     Philippe, Denis, recevez toutes nos condoléances. La rédaction et moi-même adressons toutes nos condoléances sincères aux familles des nombreuses victimes. Leur nombre et leur identité nous sont pour l’instant inconnus. Nous adressons aussi notre chagrin aux familles de tous les journalistes qui couvraient l’évènement sur les Champs Elysées. Vous avez entendu comme nous, le premier ministre serait décédé et le président serait dans un état grave. De plus, il semblerait que ce gaz mortel se repende rapidement, aussi, nous conseillons vivement à tous nos téléspectateurs parisiens de suivre le conseil du gouvernement et de quitter temporairement Paris. Ainsi, la rédaction, l’équipe technique et moi-même allons rendre l’antenne le temps de quitter nos studios et de rejoindre le plus proche en dehors de Paris. En attendant, le porte parole du gouvernement va émettre sur nos ondes et vous délivrer les consignes d’évacuation de la capitale. »…



escapades nocturnes attentat

"Une attaque terroriste contre un pays est une attaque contre l'humanité toute entière."
Kofi Annan.

  Nuit d'horreur.. | Page d'accueil | Quo Vadis ? XVII.. 

Ajouté le 21:09 à 6/8/2009
- Poster un commentaire | Envoyer à un ami

A propos du blogueur

Je mets en ligne mes écrits, sans prétention et sans ménagement. En espérant, pas forcément vous plaire, mais au moins vous sortir pour quelques temps de l'ordinaire...

Escapades Nocturnes


Tous les écrits présentés ici sont mis à la disposition selon les termes de la Licence Creative Commons.

«  November 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


Menu

Photo album
Accueil
Voir mon profile
Archives
Blog RSS
Mon livre d'or

Catégories

Concours d'écriture
Nouvelle
Poésie
Quo Vadis ?
Souvenirs

Amis

5
antonkarmazoe
chibanimation
clysthendra
niced
rouxremi

Liens

Ma gallerie de photographies
Le lit
Humanité ?
Formicidae
Régularité
Dreamer
Nous pleuvons
Mourir par amour
Incandescence
Clown
Voyager vraiment
Partir
Dernier voyage
Rondeau
Bénédicte
Quo vadis ? Episode 1
Idiolecte d'inversement
Symphonie
Le chat
Quo vadis ? Episode 2
Psychopathie
Haut dans le ciel
Parler !
Quo vadis ? Episode 3
Pleure avec moi
Coeur
Le goût de la mort
Quo vadis ? Episode 4
Marionnettes
Conte des vieux sentiments
Je commence demain
Quo vadis ? Episode 5
Un homme sous la pluie
Egarements
Le désert sans toi
Quo vadis ? Episode 6
On a parlé
Allégorie de la caverne ?
Poésie ?
Quo vadis ? Episode 7
Me faire taire ?
Hyperémotivité
Le prince de six sous
Quo vadis ? Episode 8
Carpe Noctem
Langundo
Encore des larmes
Quo vadis ? Episode 9
Mon besoin
Mon endroit
Mon mal
Quo vadis ? Episode 10
Ma force
Denary
Quo vadis ? Episode 11
Espoir et lassitude
Introspection de soi grâce à une horloge qui fait tic-tac
Après tout...
Quo vadis ? Episode 12
Les vies arrêtées
Courir et sauter
Univers cité
Quo vadis ? Episode 13
Celui qui devait mourir pour exister
Parmi eux
Poème pour ne rien dire
Quo vadis ? Episode 14
La fin d'un monde
Jasmine
Amour égoiste
Quo vadis ? Episode 15
X - térie
1912
Page blanche
Quo vadis ? Episode 16
Idiolecte d'assonance
Nuit d'horreur
Attentat
Quo vadis ? Episode 17
Vivre le phoenix
La ville où les gens regardaient en l'air
On the road again
Quo vadis ? Episode 18
Noir
Désolation
Viv(r)e la nuit
Quo Vadis ? Episode 19
Sandra
Songes intemporels
Jardinièretés
Quo Vadis ? Episode 20
Sakunakahori
Renunciation
La plus belle vie au monde

Services


Sondage

| Contact author |