Parmi eux

Parmi eux

  Celui qui devait mourir pour existe.. | Page d'accueil | Attentat.. 



 

Voilà.

            Voilà où j’aime être.

                       

                        Au fond,

                                   Dans cette grande salle silencieuse.

                       

                        Au fond pour observer.

                        Au fond pour écouter.

                                  

                                   Une grande salle

                                                Pour un grand nombre

                                                           D’esprits brillants.

 

            En silence,

                        Car ces esprits travaillent.

           

            Nous voilà en devoir,

                        Dans un amphithéâtre.

 

Voilà le lieu

            Que j’aime en particulier,

                                   Les observer,

                                               Les écouter.

                                                           Pas devant eux,

                                                                      Pas face à eux,

                                                                                  Pas au dessus d’eux.

Au contraire,

            Je me sens égal

                        Et parfois même inférieur.

 

            Je suis parmi eux

                        Et je ne souhaite pas bouger.

 

            Chaque personne en ces lieux

                        Possède un intérêt.

                                    Les réunir ici

                                               Est une diabolique idée.

 

On pourrait s’attendre

            A ce que la réflexion commune

                        De ces individus

                                   Puisse changer le monde,

                                               Ou tout du moins

                                                           Le bouleverser.

Il n’en est rien.

 

            La fraternité

                        Qui entoure ce groupe

                                   N’est pas exactement celle

                                               Que je souhaiterais.

 

            J’aimerais,

                        Je souhaiterais

                                    Qu’elle se base

                                               Sur une réflexion de groupe.

                                                          

            Où chacun,

                         Par son avis,

                                       Porte une pierre à l’édifice

                                                           Du grand œuvre

                                                                          Qui pourrait nous motiver.

 

Non,

            Au lieu de cela,

                        Nous travaillons individuellement

                                   Sur le même sujet.

Ironie.

 

            Sans échanger un mot

                        Ou une idée

                                   Avec les autres.

 

            Nous expliquons

                        Notre façon de voir les choses

                                   Sans pour autant

                                               Le confronter aux autres.

 

            Et seul un professeur

                        Nous lisant

                                   Décidera

                                               Si nous avons

                                                           Bien réfléchis ou non.

 

            Quelle amertume

                        Devoir

                                   De si grands esprits

                                               Gâcher

                                                           Une si noble entreprise.

 

Se conformant

                        Simplement

                                   A quelque chose

                                               De l’ordre de la tradition,

                                                           Celle de travailler individuellement,

                                                                       Sans n’opposer

                                                                                  De jugement à soi-même.

 

En vérité,

            Ce n’est

                        Qu’une moitié de réflexion,

                                   L’autre est rarement utilisée.

 

            Notre avis,

                        Apparemment,

                                   Doit correspondre aux autres,

                                               Puis jugé,

                                                           Noté.

 

            Comme si nous n’étions

                        Pas libres de penser

                                   Ce que nous voulions.

 

                                   Est-ce cela

                                               Un système éducatif moderne ?

                                                           Taire la réflexion

                                                                       Au détriment

                                                                                   De l’apprentissage borné ?

 

Même si je me trompe,

            Je me sens flatté

                        D’appartenir à un tel groupe,

                                   Ne serait-ce

                                               Qu’en imaginant

                                                           Son potentiel non exploité !




escapades nocturnes parmi eux

Amphi Véron de Forbonnais, Université du Maine, 2009.

  Celui qui devait mourir pour existe.. | Page d'accueil | Attentat.. 

Ajouté le 23:13 à 6/4/2009
- Poster un commentaire | Envoyer à un ami

<:o)

ce potentiel inexploité le restera peut-être à jamais..après la bride parents, vient l'anneau enseignement,auquel s'ajoutera la boucle société..une chaîne forgée dans le métal :"sois comme ON le veut"..bon dimanche lenocturne

clarimage - 01:57 - 12/4/2009

A propos du blogueur

Je mets en ligne mes écrits, sans prétention et sans ménagement. En espérant, pas forcément vous plaire, mais au moins vous sortir pour quelques temps de l'ordinaire...

Escapades Nocturnes


Tous les écrits présentés ici sont mis à la disposition selon les termes de la Licence Creative Commons.

«  November 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


Menu

Photo album
Accueil
Voir mon profile
Archives
Blog RSS
Mon livre d'or

Catégories

Concours d'écriture
Nouvelle
Poésie
Quo Vadis ?
Souvenirs

Amis

5
antonkarmazoe
chibanimation
clysthendra
niced
rouxremi

Liens

Ma gallerie de photographies
Le lit
Humanité ?
Formicidae
Régularité
Dreamer
Nous pleuvons
Mourir par amour
Incandescence
Clown
Voyager vraiment
Partir
Dernier voyage
Rondeau
Bénédicte
Quo vadis ? Episode 1
Idiolecte d'inversement
Symphonie
Le chat
Quo vadis ? Episode 2
Psychopathie
Haut dans le ciel
Parler !
Quo vadis ? Episode 3
Pleure avec moi
Coeur
Le goût de la mort
Quo vadis ? Episode 4
Marionnettes
Conte des vieux sentiments
Je commence demain
Quo vadis ? Episode 5
Un homme sous la pluie
Egarements
Le désert sans toi
Quo vadis ? Episode 6
On a parlé
Allégorie de la caverne ?
Poésie ?
Quo vadis ? Episode 7
Me faire taire ?
Hyperémotivité
Le prince de six sous
Quo vadis ? Episode 8
Carpe Noctem
Langundo
Encore des larmes
Quo vadis ? Episode 9
Mon besoin
Mon endroit
Mon mal
Quo vadis ? Episode 10
Ma force
Denary
Quo vadis ? Episode 11
Espoir et lassitude
Introspection de soi grâce à une horloge qui fait tic-tac
Après tout...
Quo vadis ? Episode 12
Les vies arrêtées
Courir et sauter
Univers cité
Quo vadis ? Episode 13
Celui qui devait mourir pour exister
Parmi eux
Poème pour ne rien dire
Quo vadis ? Episode 14
La fin d'un monde
Jasmine
Amour égoiste
Quo vadis ? Episode 15
X - térie
1912
Page blanche
Quo vadis ? Episode 16
Idiolecte d'assonance
Nuit d'horreur
Attentat
Quo vadis ? Episode 17
Vivre le phoenix
La ville où les gens regardaient en l'air
On the road again
Quo vadis ? Episode 18
Noir
Désolation
Viv(r)e la nuit
Quo Vadis ? Episode 19
Sandra
Songes intemporels
Jardinièretés
Quo Vadis ? Episode 20
Sakunakahori
Renunciation
La plus belle vie au monde

Services


Sondage

| Contact author |