Encore des larmes

Encore des larmes

  Langundo.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 



Voilà une larme désespérée,

Quittant mon œil tout englué

A force de tant pleurer.

Cette larme va me noyer.

Mais qui pourrait donc m’ aider

A me faire cesser pleurer ?

 

J’ aborde le premier venu,

Un qui passe devant ma rue.

 

Je lui explique à quoi j’ ai cru,

Savez - vous ce qu’ il m’a répondu ?

Il a dit “Monsieur, c’ est pas perdu !

Car dans la vie, y’ a pas de problème,

La vie vaut bien le coup d’ être vécu

Tout dépend comment on se mène !“

 

Revoilà une larme désespérée

Qui recommence à tomber.

 

Celui là ne m’a point écouté

Il ne m’a point, point du tout aidé !

Mes pleurs se mettent à découler

Ils commencent à m’inonder

Je suis tellement chagriné

Ils commencent à me masquer

 




D’abOrd les yeux             D’abOrd les yeux


Le

Nez


Un peu                              Un peu

Les joues                           Les joues

 


Les    lèvres

 

Puis       la      bouche

 

 

Le menton

 

Le visage tout entier

 

 

Le cou

en

suite



Les épaules                                                                    Les épaules

 

Le 


L                                             T                                             L

e                                             o                                            e

s                                             r                                             s

s

e

b                                                                                            b

r                                                                                             r

a                                                                                             a

s                                                                                             s

 


  

Le nOmbril

 

Les                                                                                       Les

m                                                                                              m

 ai                                                                                                  ai

ns                                                                                                    ns

 

Le sexe

 

 Les                                        Les

c                                                     c

u                                                      u

i                                                         i

 s                                                         s

 s                                                          s

 e                                                           e

s                                                             s


                                                            L

e                                                           e

s                                                         s


 j                                                       j

 a                                                    a

 m                                                 m

 b                                               b

 e                                             e

s                                            s


Les pieds                                      Les pieds

 

 

Mon corps tout entier

Car mes pleurs remontent

Pour m’ inonder totalement :

 

Les oreilles                                 Les oreilles

 

Le                                  front

 

Les              cheveux

 

Maintenant mes larmes

Rentrent dans mon cœur

En ressortent avec mon âme

Qui parait si claire

Entourée de tant

Tant de pleurs

Et je pleure

Enfin

pour

Quelque

chose.


Je

Pleure

De

Ma

Fin.

Bien.






Il faut pleurer les hommes à leur naissance, et non pas à leur mort.

Lettres persanes, Montesquieu.



Et si je ris de toute chose ici - bas, C'est afin de n' en pas pleurer.


  Langundo.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 

Ajouté le 22:26 à 4/12/2008
- Poster un commentaire | Envoyer à un ami

Commentaire sans titre

tu lui as fait une tête de zombie au bonhomme dessiné avec les mots  ..sinon le reste est génialement fait.. ravie de t'avoir lu Nocturne..ravie aussi que la représentation t'ait plue 

clarimage - 01:10 - 5/12/2008

Commentaire sans titre

Le "O" du nombril ,le détail qui prouve que la présentation vient d'une bonne observation!J'aime....
Rire,c'est "positiver" le chagrin!
Bonne fin de journée.

chibanimation - 16:13 - 5/12/2008

Commentaire sans titre

Petit passage du jour avec mon vote

Trop sympa le bonhomme...lol

mamangel

mamangel - 18:53 - 5/12/2008

Commentaire sans titre

Montesquieu a raison :il faut pleurer les hommes à leur naissance..et je dirai encore plus :au lieu d'un berceau leur fair don d'une  tombe ..n'est ce pas pour la mort qu'ils naissent et vers elle qu'ils s'acheminent la vie durant   bon début de week-end le Nocturne 

clarimage - 00:32 - 6/12/2008

Commentaire sans titre

chez le lavièrge je suis tombée sur des ronds et là ça reprends avec les ronds de ton bonhomme  ya d'ces jours mdrrr..agréable dimanche le Nocturne

clarimage - 02:58 - 7/12/2008

Commentaire sans titre

juste te déposer mon vote et te souhaiter bonne nuit 

clarimage - 04:10 - 8/12/2008

super

c'est bien fais et c'est très émotionnelle j'espère ke tu vas visiter le mien .

frickey - 20:15 - 9/12/2008

Commentaire sans titre

Salutation ô l'Amie.....je te souhaite une bonne fin de semaine....Amitié.....Hamdi.....

soldatdelapoesie - 00:39 - 12/12/2008

A propos du blogueur

Je mets en ligne mes écrits, sans prétention et sans ménagement. En espérant, pas forcément vous plaire, mais au moins vous sortir pour quelques temps de l'ordinaire...

Escapades Nocturnes


Tous les écrits présentés ici sont mis à la disposition selon les termes de la Licence Creative Commons.

«  November 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


Menu

Photo album
Accueil
Voir mon profile
Archives
Blog RSS
Mon livre d'or

Catégories

Concours d'écriture
Nouvelle
Poésie
Quo Vadis ?
Souvenirs

Amis

5
antonkarmazoe
chibanimation
clysthendra
niced
rouxremi

Liens

Ma gallerie de photographies
Le lit
Humanité ?
Formicidae
Régularité
Dreamer
Nous pleuvons
Mourir par amour
Incandescence
Clown
Voyager vraiment
Partir
Dernier voyage
Rondeau
Bénédicte
Quo vadis ? Episode 1
Idiolecte d'inversement
Symphonie
Le chat
Quo vadis ? Episode 2
Psychopathie
Haut dans le ciel
Parler !
Quo vadis ? Episode 3
Pleure avec moi
Coeur
Le goût de la mort
Quo vadis ? Episode 4
Marionnettes
Conte des vieux sentiments
Je commence demain
Quo vadis ? Episode 5
Un homme sous la pluie
Egarements
Le désert sans toi
Quo vadis ? Episode 6
On a parlé
Allégorie de la caverne ?
Poésie ?
Quo vadis ? Episode 7
Me faire taire ?
Hyperémotivité
Le prince de six sous
Quo vadis ? Episode 8
Carpe Noctem
Langundo
Encore des larmes
Quo vadis ? Episode 9
Mon besoin
Mon endroit
Mon mal
Quo vadis ? Episode 10
Ma force
Denary
Quo vadis ? Episode 11
Espoir et lassitude
Introspection de soi grâce à une horloge qui fait tic-tac
Après tout...
Quo vadis ? Episode 12
Les vies arrêtées
Courir et sauter
Univers cité
Quo vadis ? Episode 13
Celui qui devait mourir pour exister
Parmi eux
Poème pour ne rien dire
Quo vadis ? Episode 14
La fin d'un monde
Jasmine
Amour égoiste
Quo vadis ? Episode 15
X - térie
1912
Page blanche
Quo vadis ? Episode 16
Idiolecte d'assonance
Nuit d'horreur
Attentat
Quo vadis ? Episode 17
Vivre le phoenix
La ville où les gens regardaient en l'air
On the road again
Quo vadis ? Episode 18
Noir
Désolation
Viv(r)e la nuit
Quo Vadis ? Episode 19
Sandra
Songes intemporels
Jardinièretés
Quo Vadis ? Episode 20
Sakunakahori
Renunciation
La plus belle vie au monde

Services


Sondage

| Contact author |