Carpe Noctem

Carpe Noctem

  Quo vadis ? VIII.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 



          J’ ai perdu mes rêves

          Car je t’ ai perdu.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après tout le monde.

 

          Les animaux, les être humains,

          Les objets et les idées.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après toi.

 

          Le niveau de compréhension

          Était supérieur.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après les chimères.

 

          Oui, plus haut, plus fort,

          Plus chaotique et plus ordonné.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après tout.

 

          Au dessus de ma tête

          Tout, tout s’ y retrouvait !

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après moi - même.

 

          Mais pas dedans, non !

          Pas dedans ma tête.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après rien.

 

          Je n’ arrivais pas à voir

          Que c’ était toi qui manquais.

 

          J’ ai couru partout

          J’ ai couru après le vide.


                    Cours.

          J’ ai perdu mes rêves

          Mais aussi mes ambitions.

                    Cours.

          J’ ai perdu mes amis

          Et mes amours aussi.

                    Cours.

          J’ ai perdu tout sentiment

          De bonheur et de confiance.

                    Cours.

          J’ ai perdu mon moi

          J’ ai perdu qui je suis.

                    Arrête…

 

Simplement parce que je n’ ai pas compris.

Simplement parce que je n’ ai pas su comprendre.

 

          C’ est toi

          Toi que j’ ai perdu.

          C’ est toi

          Toi qui permettais le reste.

 

          Toi, Elle, la nuit.

          Toi, Il, le sommeil.

 

          Comment dois - je continuer

          Sans vous deux ?

 

          Moi

                Le nocturne.

                                  Celui qui vit la nuit.

                                                             Celui qui vit dans les rêves

 

                                  Mais voyons,

                                                       Fou que vous êtes !

                                  Sans rêve

                                                  Je ne suis rien

                                  Sans nuit

                                                Je suis détruit.

          Sans toi

                       Je ne saurais plus

                                                 Qui je suis

                                                                 Quand je serais.

 


 


  Quo vadis ? VIII.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 

Ajouté le 03:30 à 20/11/2008
- Poster un commentaire | Envoyer à un ami

Commentaire sans titre

bel article Nocturne ..et merci pour ton passage..à bientôt

clarimage - 14:43 - 20/11/2008

Commentaire sans titre

Passage avec vote et bonne humeur
A bientôt



Christelle

angefeedodo - 18:59 - 20/11/2008

Commentaire sans titre

bon dimanche Nocturne 

clarimage - 00:27 - 23/11/2008

Commentaire sans titre

image
Bonsoir Nocturne
En cette fin de Week-end je viens te souhaiter une merveilleuse soirée pour que ta semaine commence dans les meilleures conditions possibles pour toi et toute ta famille
Ton poème est superbe, belle réflexion sur le moi intérieur et ce qui est censé nous motiver
"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé" et j'ajouterais sans goût vie amer et futile à quoi ça sert...
Gros gros bisous Marie

pensee - 20:34 - 23/11/2008

Commentaire sans titre

Une tres bonne semaine à toi en esperant que ton week-end fut agréable.

 

Mon vote et bisous.

Liliane

monptiloup - 08:29 - 24/11/2008

Commentaire sans titre

 Bonjour...

Je suis enfin de retour parmi les bloggeurs fidèles ton blog.

Quelques nouveautés sur mes pages m'ont empêché de te visiter quotidennement !

Mais aujourd'hui, l'heure est venu de te dire MERCI.

Je te dépose mon vote en toute amitié.

Encore désolé pour mes absences. A demain... promis !

accusation - 15:00 - 24/11/2008

Commentaire sans titre

Je t'ajoute dans ma liste d'amis. A très vite.

accusation - 15:02 - 24/11/2008

Commentaire sans titre

coucou de passage sur ton blog je te souhaite une agréable semaine bisous

misdodo - 15:39 - 24/11/2008

coucou

super ton blog

viens jeter un oeil sur le mien http://lebonheur desmots.bloguez.com

et n'hésite pas à laisser des commentaires, je suis nouvelles

bonne soirée

Julie

lebonheurdesmots - 19:59 - 24/11/2008

Commentaire sans titre

pour toi aussi voici ma main tatouée au henné puisse_elle preserver tes écrits du mauvais oeil ..à bientôt Nocturne

clarimage - 01:26 - 25/11/2008

Commentaire sans titre

Bonjour...

Je passe, par cette matinée grise, te souhaiter une bonne journée.

Mon message est un peu standard. Mais je reviens très vite pour continuer la visite de ton blog.

Je glisse mon vote dans ceux que tu as déjà ! A ce soir... amicalement.

accusation - 11:05 - 25/11/2008

Commentaire sans titre

bonne nuit le Nocturne

clarimage - 23:28 - 25/11/2008

Commentaire sans titre

scintillants25.gif

Bonsoir...

Belle découverte en rentrant chez moi, mes voisins ont déjà décoré leur maison.

Donc j'en profite pour décorer mon message.

La période de Noël commence de plus en plus tôt ! J'ai déjà vu, à la télé, une annonce pour une téléfilm de Noël, comme d'hab ! Sauf que l'on est encore en Novembre...

Bientôt, on fêtera Halloween et Noël en même temps.

En attendant les fêtes,

je te souhaite une bonne fin de soirée.

Mon passage est accompagné de mon vote amical.

A Demain...

accusation - 23:41 - 26/11/2008

Commentaire sans titre

Bonsoir... Je passe faire de la pub, mais pas pour moi ! Mais, en priorité, je dépose mon vote.

Le week-end du TELETHON arrive à grand pas. Et malgré la crise financière qui à touché le monde entier et qui continu de rebondir sur les prix de notre vie quotidienne, il faut continuer d'être généreux... et surtout de faire passer le message : Faîtes le 3637

C'est pourquoi je vous invite à copier le code html en bas de ce message, qui correspond à l'image suivante :

 

TELETHON 2008

5 & 6 Décembre

 

Placez-le dans vos gadgets (ajouter gadget), choisissez votre titre si vous en mettez un et validez.

Il sera sur votre blog en haut ou en bas selon votre choix. Je ne vous demande rien d'autre, juste de laisser ce message le 5 et 6 Décembre sur votre blog. En vous remerciant par avance.

Imaginez que sur le grand nombre de visiteurs que vous avez, il y en est 10 qui appellent le 3637 pour faire un don de 1€, cela fait 10€. Multiplié par le nombre de blogs qui participent à la diffusion de ce message, ça donne la solidarité. Car, rappelez-vous que c'est le geste qui compte et non pas la somme du don. Merci encore, pour tout problème : "contactez moi".

 

Vous pouvez placez le code html ci-dessous dès maintenant pour donner l'envie aux autres bloggeurs de participez à la diffusion du message. Merci

 

 

TELETHON 2008


5 & 6 Décembre



L'image sur votre blog

accusation - 22:36 - 27/11/2008

Commentaire sans titre



Homme sans haine, poète de la souffrance
Léonard Peltier est privé de liberté, mais pas d'espoir
Derrière ses barreaux, il se bat pour son peuple,
pour la justice et l'égalité
Help to free an innocent man!
Bonne journée, à bientôt
Amitié et Vote
Freedom... Freedom... Free Leonard

leonardpeltierfree - 09:33 - 29/11/2008

Commentaire sans titre

Comme d'habitude quand je visite ce blog, je suis surpris. Surprise accompagnée de déception parfois, et aujourd'hui c'est le cas.

 

Ton écriture commence à mûrir mais le jus de son fruit est encore un peu aigre et râpe en bouche. Les mouvements du texte ne sont pas assez dessinés, les 14 premiers distiques manquant de cohérence, d'équilibre, j'ai presque envie d'utiliser le terme de clarté mais pour m'adresser à Nocturne je préfère rester dans l'ombre et l'allusif.

La litanie des 4 impératif "Cours" est plutôt réussi, appuyée par un point d'exclamation, elle aurait sans doute acquis une plus grande musicalité.

 

Pour la suite...eh bien je ne vois que la fatigue, la veille prolongée ou le thé à l'ergot de seigle, peut être un procédé d'écriture automatique qui aurait mal tourné (sic !) pour expliquer le désastre. On comprend qu'il y a quelque chose mais les fards sous lesquelles tu caches ton propos sont beaucoup trop sybillins. Habille l'affliction et le chagrin de soie, la toile de jute et le chanvre ne vont bien qu'à l'allégresse ;-)

 

Bonne soirée Nocturne ou bonne nuit et reprends toi

Anne Onyme - 20:07 - 1/12/2008

A propos du blogueur

Je mets en ligne mes écrits, sans prétention et sans ménagement. En espérant, pas forcément vous plaire, mais au moins vous sortir pour quelques temps de l'ordinaire...

Escapades Nocturnes


Tous les écrits présentés ici sont mis à la disposition selon les termes de la Licence Creative Commons.

«  November 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


Menu

Photo album
Accueil
Voir mon profile
Archives
Blog RSS
Mon livre d'or

Catégories

Concours d'écriture
Nouvelle
Poésie
Quo Vadis ?
Souvenirs

Amis

5
antonkarmazoe
chibanimation
clysthendra
niced
rouxremi

Liens

Ma gallerie de photographies
Le lit
Humanité ?
Formicidae
Régularité
Dreamer
Nous pleuvons
Mourir par amour
Incandescence
Clown
Voyager vraiment
Partir
Dernier voyage
Rondeau
Bénédicte
Quo vadis ? Episode 1
Idiolecte d'inversement
Symphonie
Le chat
Quo vadis ? Episode 2
Psychopathie
Haut dans le ciel
Parler !
Quo vadis ? Episode 3
Pleure avec moi
Coeur
Le goût de la mort
Quo vadis ? Episode 4
Marionnettes
Conte des vieux sentiments
Je commence demain
Quo vadis ? Episode 5
Un homme sous la pluie
Egarements
Le désert sans toi
Quo vadis ? Episode 6
On a parlé
Allégorie de la caverne ?
Poésie ?
Quo vadis ? Episode 7
Me faire taire ?
Hyperémotivité
Le prince de six sous
Quo vadis ? Episode 8
Carpe Noctem
Langundo
Encore des larmes
Quo vadis ? Episode 9
Mon besoin
Mon endroit
Mon mal
Quo vadis ? Episode 10
Ma force
Denary
Quo vadis ? Episode 11
Espoir et lassitude
Introspection de soi grâce à une horloge qui fait tic-tac
Après tout...
Quo vadis ? Episode 12
Les vies arrêtées
Courir et sauter
Univers cité
Quo vadis ? Episode 13
Celui qui devait mourir pour exister
Parmi eux
Poème pour ne rien dire
Quo vadis ? Episode 14
La fin d'un monde
Jasmine
Amour égoiste
Quo vadis ? Episode 15
X - térie
1912
Page blanche
Quo vadis ? Episode 16
Idiolecte d'assonance
Nuit d'horreur
Attentat
Quo vadis ? Episode 17
Vivre le phoenix
La ville où les gens regardaient en l'air
On the road again
Quo vadis ? Episode 18
Noir
Désolation
Viv(r)e la nuit
Quo Vadis ? Episode 19
Sandra
Songes intemporels
Jardinièretés
Quo Vadis ? Episode 20
Sakunakahori
Renunciation
La plus belle vie au monde

Services


Sondage

| Contact author |