Le prince de six sous

Le prince de six sous

  Hyperémotivité.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 



Apparemment les contes semblent vous plaire. Alors aujourd’ hui, chers petits enfants, je vais vous conter l’ histoire du prince de trois sous.

 

Il était une fois, car cela doit toujours commencer ainsi, un groupe d’ enfants. Ils étaient nombreux et restaient toujours ensemble. Jamais ils ne se séparaient. Ils marchaient ensemble, ils mangeaient ensemble et ils dormaient ensemble. Ils parcouraient le royaume de Jadis à la recherche d’ un prince de six sous. En effet, le roi venant de s’ éteindre, partout dans le royaume ces enfants allaient de villes en villes, de villages en villages et de maisons en maisons, quémandant un prince de six sous qui devait remplacer le défunt roi de Pacotille.

 

Un jour, ces enfants arrivèrent dans mon village. Avec politesse et insistance ils demandaient où pouvait se trouver un prince de six sous. Êtes - vous un prince de six sous ? Savez vous où peut - on trouver un prince de six sous ? Avez - vous déjà vu un prince de six sous ? Ils interrogèrent tout le village. Malheureusement pour moi, j’ étais de descendance de princes, mais seulement un petit prince de trois sous. Les enfants étaient tristes de ne point trouver leur nouveau roi et étaient déçus de ne trouver qu’ un insuffisant prince de trois sous. Ils repartirent alors en direction du prochain village. La quête de ses enfants m’ avait touché. Je souhaitais tellement leur venir en aide que je les ai suivis, délaissant ma maison, mon village et mes amis.

 

Les enfants acceptèrent que je les accompagne. Nous traversâmes ensemble de nombreuses forêts parfois effrayantes, des vastes plaines sans ombre, des sentiers tortueux, des petites montagnes et des grands sommets, des champs et des vergers fleuris, des marais boueux et nombreux chemins sinueux.

 

Nous avons visité tellement de villages et d’ endroits différents que j’ en ai perdu le compte, mais pas le conte. Ainsi, dans chaque endroit, pas une fois nous trouvâmes un prince de six sous. Il arrivait parfois qu’ on trouve un prince d’ un sous ou deux. Mais aucun ne répondait aux exigences de ce groupe d’enfants.

 

Avec le temps nous sommes devenus amis, ces enfants et moi. Ils m’ expliquèrent que c’ était le rôle des enfants de choisir leur roi car celui - ci serait alors bienveillant envers eux toute sa vie. Un roi choisie est plus intelligent qu’ un roi qui se désigne lui - même. De plus, la tradition voulait que les enfants ne choisissent qu’ un homme exceptionnel, un prince ayant déjà la fortune et le pouvoir : le pouvoir de gouverner intelligemment et en accord avec le peuple, et la fortune d’ au moins six sous.

 

Je leur racontais alors ma propre histoire, j’ étais un fils d’un vieux sage, prince de deux sous et demi et j’ avais reçu de lui une partie de sa sagesse et sa fortune, mais je n’ étais pas encore assez riche pour pouvoir prétendre au trône. C’ était d’ ailleurs une chose que je n’ avais pas envisagé, me sentant bien heureux dans mon petit village.

 

Plus le temps passait et plus nous avions exploré la totalité des territoires du royaume de Jadis. Encore plus désespérés, les enfants se confiaient souvent à moi, me racontant leurs craintes et leurs attentes. Ils avaient peur d’ échouer dans leur mission de trouver le prochain successeur du feu roi de Pacotille. Là bas, tout au fond du royaume de Jadis, dans les terres encore mal connues car tellement éloignées de toute civilisation, les enfants prirent la terrible décision d’ abandonner et de rebrousser chemin.

 

Néanmoins sur le retour, à chaque ville, chaque village, chaque maison où nous étions déjà passés, des enfants nous attendaient avec de grands sourires, mêlant espoir et tristesse. Chaque groupe d’ enfants rencontré rejoignit nos rangs et apporta avec lui quelques deniers trouvés ça et là. Un vrai trésor commença à s’ établir dans ce groupe d’ enfants, sans cesse grandissant.

 

A la moitié du retour nous avions déjà assez de deniers pour compter en sols. Notre groupe était maintenant immense, et chacun retrouvait le sourire en voyant notre unité. Revenant ainsi à la capitale, la ville du roi défunt, les enfants, innombrables, se rassemblèrent dans la cour du château. Intrigué, je continuais à les suivre. Ils comptèrent l’ argent récolté grâce à chacun. Les comptes furent longs car les pièces étaient toutes de petites valeurs. Mais après avoir compté et vérifié trois fois la somme, ils soupirèrent. Apparemment il n’ y avait pas le compte qu’ ils espéraient. C’ est alors qu’ un enfant, puis deux, puis cinq, puis dix, puis trente, puis cent se tournèrent vers moi avec un regard étrange, illuminé par une révélation qu’ ils venaient d’ avoir et qui m’ échappait alors encore.

 

Les enfants prirent la parole d’ une seule et même voix pour m’ annoncer qu’ ils avaient récolté exactement la somme de trois sous. Je compris alors où ils voulaient en venir. Ils me demandèrent de rajouter mes trois sous et de devenir le prince de six sous qu’ ils avaient tant cherché. Je ne pus refuser une telle proposition et lorsque je dis « Oui j’ accepte », tous les enfants s’ agenouillèrent et me firent une respectueuse révérence d' allégence. Mais je ne tardais pas à leur demander de se relever, car si je voulais bien devenir le nouveau roi, c’ était en parti,exactement en moitié, grâce à eux. Ainsi je leur annonçais que je ne voulais un pouvoir totalitaire mais un pouvoir partagé entre moi et les enfants du royaume de Jadis, qui étaient beaucoup plus sage qu’ un prince, même un prince de six sous…




Je vous épargne le fameux " Ils furent heureux et vécurent très longtemps " Vous l' avez compris, tout cela n' est qu' un conte... Mais un joli conte quand même.

  Hyperémotivité.. | Page d'accueil | Quo vadis ? XI.. 

Ajouté le 14:31 à 8/11/2008
- Poster un commentaire | Envoyer à un ami

passage

très agréable

amitié

oceanien

oceanien - 17:09 - 8/11/2008

Commentaire sans titre

Super ce conte. 3 ou 6 c'est la personne qui compte (n'est-ce pas ?)

 

Tres bon we et mon vote

Bises

Julie

djuju - 09:34 - 9/11/2008

Commentaire sans titre

voyons voir cq tu as rajouté là  le prince à six sous!je savais pas que t'étais prince à 3 sous mais boarf..ce qui compte c'est pas ces sous mais ce qui sous la carapace du possésseur à ces sous, le"noumen" bon début de semaine le Nocturne
p/s: ya un jour où je t'vais plus sur ma liste amis ..bizaaaar..me suis posée un tas de ..je crois qu'on fricote encore avec mon blog..ajourdh cela m'était "interdit" :vous n'avez pas le droit qu'on me disait

clarimage - 21:18 - 9/11/2008

Commentaire sans titre


Bonne nuit Nocturne fais de merveilleux rêves
Bisous Marie

pensee - 22:48 - 9/11/2008

Commentaire sans titre

Agréable soirée prince Nocturne ..pas dans le genre Dracula nnnoon mais celui des mille et une nuits ..à tantôt

clarimage - 00:15 - 11/11/2008

Commentaire sans titre

bon Mercredi prince Nocturne 

clarimage - 00:23 - 12/11/2008

Commentaire sans titre


Bonsoir Nocturne
Mon passage du soir pour te souhaiter une douce et agréable soirée et une merveilleuse nuit par la suite, fais de somptueux rêves
Marie

pensee - 23:42 - 12/11/2008

Commentaire sans titre

Agréable nuit Nocturne 

clarimage - 02:18 - 14/11/2008

Commentaire sans titre

Bonne fin de Dimanche à toi...

J'accompagne ma visite de mon vote et de ma fidélité.

En espérant te reçevoir sur mon blog pour mes nouveautés.

 

Bonne soirée et à demain !

accusation - 16:59 - 16/11/2008

A propos du blogueur

Je mets en ligne mes écrits, sans prétention et sans ménagement. En espérant, pas forcément vous plaire, mais au moins vous sortir pour quelques temps de l'ordinaire...

Escapades Nocturnes


Tous les écrits présentés ici sont mis à la disposition selon les termes de la Licence Creative Commons.

«  November 2017  »
MonTueWedThuFriSatSun
12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930


Menu

Photo album
Accueil
Voir mon profile
Archives
Blog RSS
Mon livre d'or

Catégories

Concours d'écriture
Nouvelle
Poésie
Quo Vadis ?
Souvenirs

Amis

5
antonkarmazoe
chibanimation
clysthendra
niced
rouxremi

Liens

Ma gallerie de photographies
Le lit
Humanité ?
Formicidae
Régularité
Dreamer
Nous pleuvons
Mourir par amour
Incandescence
Clown
Voyager vraiment
Partir
Dernier voyage
Rondeau
Bénédicte
Quo vadis ? Episode 1
Idiolecte d'inversement
Symphonie
Le chat
Quo vadis ? Episode 2
Psychopathie
Haut dans le ciel
Parler !
Quo vadis ? Episode 3
Pleure avec moi
Coeur
Le goût de la mort
Quo vadis ? Episode 4
Marionnettes
Conte des vieux sentiments
Je commence demain
Quo vadis ? Episode 5
Un homme sous la pluie
Egarements
Le désert sans toi
Quo vadis ? Episode 6
On a parlé
Allégorie de la caverne ?
Poésie ?
Quo vadis ? Episode 7
Me faire taire ?
Hyperémotivité
Le prince de six sous
Quo vadis ? Episode 8
Carpe Noctem
Langundo
Encore des larmes
Quo vadis ? Episode 9
Mon besoin
Mon endroit
Mon mal
Quo vadis ? Episode 10
Ma force
Denary
Quo vadis ? Episode 11
Espoir et lassitude
Introspection de soi grâce à une horloge qui fait tic-tac
Après tout...
Quo vadis ? Episode 12
Les vies arrêtées
Courir et sauter
Univers cité
Quo vadis ? Episode 13
Celui qui devait mourir pour exister
Parmi eux
Poème pour ne rien dire
Quo vadis ? Episode 14
La fin d'un monde
Jasmine
Amour égoiste
Quo vadis ? Episode 15
X - térie
1912
Page blanche
Quo vadis ? Episode 16
Idiolecte d'assonance
Nuit d'horreur
Attentat
Quo vadis ? Episode 17
Vivre le phoenix
La ville où les gens regardaient en l'air
On the road again
Quo vadis ? Episode 18
Noir
Désolation
Viv(r)e la nuit
Quo Vadis ? Episode 19
Sandra
Songes intemporels
Jardinièretés
Quo Vadis ? Episode 20
Sakunakahori
Renunciation
La plus belle vie au monde

Services


Sondage

| Contact author |